Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Confession d’une product junky !

By Posted on 5 m read

4 ans de test le bilan

Après 3 ans et 8 mois d’aventure capillaire mes cheveux m’ont lâché. Ils m’ont bye après une overdose de mauvais traitements (oui j’avoue) et de test de nouveaux produits à outrance. J’étais pourtant pleine de bonnes volontés lorsque que je commençais cette aventure en 2015. Tous n’avait pas été simple entre eux et moi lorsqu’ils étaient défrisés, et en faisant mon bigchop en 2015, je souhaitais me détacher de cette obsession des cheveux longs et parfaits.

Des débuts pourtant prometteurs

En bonne élève, je me suis procurée les produits du moment pour constituer ma routine. Une brosse Denman, des produits ORS, Shea Moisture qui semblaient fonctionnaient sur mes cheveux. Ils poussaient plutôt bien, j’ai très vite gagné de la longueur la première année. Cependant j’ai très vite constaté qu’ils étaient secs, malgré la tonne de produit que je mettais. Au delà la composition des produits que j’utilisais, il y a un problème de fond en plusieurs étapes qui était également dû à un manque de connaissance. Je ne connaissais pas mes cheveux. Je les manipulais souvent voire trop souvent. Je testais toutes les petites coiffures à la mode. Et trop de manipulation génère des nœuds et la casse, et vous empêche de retenir de la longueur.

Les débuts de mon blog Randomly Kay ont aussi contribués à ses achats compulsifs de produits. La base d’un blog beauté avec une forte thématique capillaire, est de proposer des sujets relatifs aux produits et aux conseils capillaire.
En 2015, j’ai également eu la chance d’être invitée par la marque ORS, qui m’avait offert beaucoup de produit. Plus qu’il n’en faut, car en 4 ans je me retrouve encore avec des produits non-ouverts.

Je peux te les donner si tu veux ! (A condition que leur composition ne te gêne pas)

Ces une belle expérience pour laquelle, je serais toujours reconnaissante et que je n’oublierait jamais. J’ai d’ailleurs, fais à cette époque beaucoup de posts sur leur produits.

Des signes évocateurs

1 – Un engrenage

Au début d’une aventure capillaire, on test beaucoup de produits et on est très influençable aussi par l’expérience des “Influençeuses” plus expérimentées, dont les cheveux longs et forts sont un gage de qualité. Certaines font du contenus pour promouvoir des produits, bien que leur routine n’incorpore pas ces produits. Et d’autres auront tellement d’influence que le moindre partage sera sacralisé. Pour citer un exemple en 2016-17, plusieurs youtubeuses ont retiré de leur routine l’huile de coco, sous prétexte qu’elle rendrait les cheveux secs et rêches. Jeune et influençable j’ai suivis comme un “mouton” le mouvement. Car oui mes cheveux devenaient secs et difficiles à peigner. En effet, beaucoup de produits contiennent du coco, donc il est facile de l’incriminer.
J’ai donc fais cette pause durant deux ans avant de m’apercevoir que le coco était bon pour ma routine. Car, je n’ai jamais étais très portée sur la composition des produits. Je ne comprenais pas trop les termes techniques cachés derrière les étiquettes. Et pourtant beaucoup de produits contiennent des produits nocifs pour nos cheveux comme de l’alcool, des conservateurs, des silicones etc. et qui n’ont pas pour vocation de soigner le cheveu. Bien au contraire certains font une parfaite illusion, ils un aspect brillant et gainer aux cheveux. Chaque cheveux est différents, chaque personnes réagit différemment aux soins et à l’environnement qui les entoure. Toutefois, je pense qu’en utilisant ce type de produits durant une longue période, à terme vos cheveux sont marqués par cette utilisation et leur état ce dégrade progressivement. Et ce fut mon cas…

2 – Le Bilan

Je les gaver oui littéralement gaver, à coup de ORS, Beautiful Textures, Curls, Aunty Jackie, Keracare, Activilong et la liste est longue. Ma dernière lubie en date était Cantu. Oh Cantu cette fameuse marque dont les youtubeuses vantent les louanges, contient pas mal de produits controversés et cracra pour nos cheveux fragiles.
Les symptômes étaient pourtant bien là et ne mentaient pas… Cheveux secs oh très secs, cassants, pointes fourchues, noeud de fée, etc. En 36 mois d’utilisation des produits de la « grande distribution » le diagnostic et vite fait ! « It’s time reboot and start over girl! »

C’est en découvrant les applications INCI Beauty et Clean Beauty que j’ai su “la vérité”. Et la ce fut la grande désillusion, une note est plus significative que des simples définitions. Après une prise en main rapide et facile, je découvrais que mes produits favoris étaient sanctionnés des notes exécrables.

3 – Mon plan d’action

J’ai pris de nouvelles résolutions, utiliser des produits moins controversés. Cela ne signifie pas que vais me marginaliser et consommer que du naturel. Je vais plutôt décortiqué les étiquettes des produits que j’achèterais dans le futur. Si un produits contient un produits controverser dans les 5 à 6 premiers ingrédients cela pourra être rédhibitoire pour moi pour acheter ou tester un produit. Beaucoup de gamme industrialisées sont satisfaisante à mon goût telles que :

  • Shea Moisture
  • Camille Rose
  • Les secrets de Loly
  • Alikay Naturals
  • Curls Frizz Free

Il est important de ce faire ça propre opinion et pour cela les test de coiffure et de produits sont utiles. Ce documenter au travers de tutos, livre, etc. vous aidera à forger votre analyse. Mais faites la part des choses et capter les principaux messages sans copier la routine de votre Youtubeuse ou Blogueuse préférée.

J’ai appris à connaître mes cheveux et à distinguer les bons/mauvais produits . Pour l’instant je vais faire une pause économique et limiter les test. J’ai “investis” dans des solutions plus économiques comme les produits ayurvédiques et des bases de produits (masque, crèmes shampoings) chez Aromazone et mon portefeuille me remerciera plus tard ! 🙂

Côté cheveux, j’ai constaté une nette amélioration, mes cheveux retiennent plus l’hydratation et cela en raison d’un travail personnel. Je sais que ce sont que des cheveux, ça repousse ! Oui, on connaît déjà la chanson ! Mais soyons une minute honnête les cheveux de type afro mettent plus de temps à pousser que les autres type de cheveux. Par conséquent un big chop total n’est pas une option envisageable pour moi pour le moment. En octobre j’ai couper 10 bon cm pour revenir à SL. ce qui est un bon compromis. Je compte transitionner et rester à ce stade pour une longue période encore, jusqu’à ce que mes “problèmes” soient solutionnés.

Quel est votre relation avec vos cheveux ? Considérez-vous être une product junky ? Comment vont vos cheveux ? J’espère que ce témoignage vous a été utile, et que mes erreurs vous aiderons à progresser. N’hésitez pas à poursuivre la discussion dans l’espace commentaires.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share this article

What do you think?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

No Comments Yet.